Menu

L’art de bien éclairer la cuisine

Une cuisine avant tout est une pièce fonctionnelle. Elle requiert de ce fait un bon éclairage. Cependant, à côté de son rôle fonctionnel, l’éclairage doit aussi être esthétique et veiller aux bonnes harmonies de la décoration intérieure. Lors de l’aménagement du système d’éclairage dans la cuisine, il faut trouver le bon compris entre l’aspect fonctionnel et l’aspect décoratif. Pour y arriver, voici les éléments à prendre en compte.

L’éclairage principal

C’est la principale source d’éclairage dans la cuisine. Elle doit être suffisamment puissante pour illuminer parfaitement toute la pièce et ne laisser aucune zone d’ombre. Sans se substituer aux éclairages fonctionnels, il répartit la lumière vers les différents plans de travail, vers le plafond et aussi vers les murs. L’éclairage principal peut être un plafonnier central, un globe ou une suspension. Un éclairage indirect élaboré par une rampe de spots permet également de diffuser une lumière homogène à travers toute la cuisine.

L’éclairage fonctionnel

Une cuisine est généralement composée par plusieurs plans, dont le plan de travail, de cuisine et de lavage. Sur ces espaces, l’éclairage doit veiller à les rendre plus confortables et plus sécuritaires afin de faciliter le travail de l’utilisateur. Le plus souvent, on utilise des spots encastrés ou en saillie pour éclairer les plans de travail. Ces spots peuvent être placés à un intervalle de 40 cm environ afin d’éviter une zone d’ombre sur le plan. Il est également possible d’installer des réglettes plates équipées avec des néons sur le plan afin de garantir un éclairage homogène sur tout le plan.

L’éclairage d’ambiance

L’éclairage d’ambiance ajoute un ton chaleureux dans la cuisine. Il peut prendre différentes formes. Il peut s’agir d’une lampe posée sur le plan de travail ou un spot aménagé sur le plateau d’un meuble. Ce type d’éclairage vient renforcer l’ambiance assurée par l’éclairage général.

No comments

Laisser un commentaire