Menu

Casserole : connaître les différents matériaux

Pour cuisiner sainement, il faut des aliments frais, de préférence bio. Il faut également des appareils de cuisine et des ustensiles de cuisine. Parmi la panoplie de matériels de cuisine à avoir dans la maison, il y a les casseroles. Pour bien choisir une casserole, il faut, certes considérer sa taille, mais surtout, il faut savoir dans quel matériau elle est faite.

La casserole en aluminium

Les casseroles en aluminium sont très prisées du fait de leur légèreté, leur solidité ainsi que leur coût assez abordable. Mais lors de la cuisson, les aliments attachent un peu, ce qui implique une intégration des particules d’aluminium dans les denrées.

La casserole en inox

Les casseroles en inox sont considérées comme plus saines. Faites avec un alliage de 18 % de chrome et 10 % de nickel, les casseroles en inox comme celles de la marque lagostina ne laissent pas passer dans les aliments le nickel et le chrome, ce qui n’est pas le cas de l’aluminium. Les casseroles en inox ont l’avantage de répartir uniformément la chaleur, d’être faciles à nettoyer. Qui plus est, elles sont fabriquées avec des métaux recyclés. Elles sont donc plus respectueuses de l’environnement.

La casserole avec revêtement téflon

Les casseroles revêtue de téflon sont de plus en plus prisées notamment parce qu’elles empêchent les aliments de se coller au fond du plat. Mais, outre cette propriété anti-adhésive, le téflon est aussi résistant notamment à la chaleur et à l’acidité. Il est aussi très rigide et particulièrement étanche. De plus, les ustensiles en téflon sont disponibles à des prix abordables. Par contre, ce revêtement antiadhésif est suspecté d’être cancérogène. En effet, il contient des composants fluorés qui émettent des gaz toxiques. Dans ce sens, il est potentiellement toxique pour le système osseux et nerveux. À une dose assez faible, il entraîne des troubles allergiques, respiratoires et immunitaires.

La casserole avec revêtement céramique

Sa propriété anti-adhésif et son prix accessible propulsent les casseroles avec revêtement céramique en tête de liste des ustensiles de cuisine les plus appréciés des cordons-bleus. Toutefois, la céramique est fragile. En terme d’investissement, acheter une casserole en céramique n’est pas très intéressant. De plus, après plusieurs utilisations, la propriété anti-adhésive diminue de manière considérable.

La casserole en cuivre

On remarque que dans les cuisines professionnelles, les casseroles en cuivre dominent. Ce succès s’explique par le fait que le cuivre offre une meilleure diffusion de la chaleur, et ce de manière uniforme.
Mais, même s’il est vrai que notre organisme a besoin de cuivre en petite quantité, un contact prolongé entre la casserole et les aliments n’est pas conseillé. En effet, au fil de la préparation, cet oligo-élément migre facilement vers les aliments. De plus, il faut faire attention à leur entretien parce que le dépôt oxydatif est très toxique.
Pour pallier à cet inconvénient, actuellement, on retrouve des casseroles en cuivre recouvertes, à l’intérieur, d’une couche d’inox. Ainsi, l’ustensile est plus facile à nettoyer et les risques d’apparition de dépôt oxydatif sont annulés.

La casserole en fonte naturelle

La fonte naturelle est faite d’un alliage de fer et de carbone. Elle est saine, robuste, durable et écologique. De plus, à la cuisson, elle nécessite peu de matière grasse. A priori, la fonte naturelle est sans danger pour la santé. Cependant, son poids constitue l’un de ses plus gros désavantages. Il ne faut pas oublier aussi que la fonte naturelle est sensible à l’oxydation. Ainsi, elle doit être régulièrement huilée pour éviter la rouille et pour préserver ses qualités.

No comments

Laisser un commentaire